CEOs need mentors too

Ce titre est celui d’un article publié en avril 2015 dans la Harvard Business Review.

Pour accéder à l’article sur le site HBR.

Son objectif est de montrer comment les dirigeants peuvent trouver les conseils qui leur seront utiles notamment lors de leur nomination, à un moment où ils vont avoir à vivre des situations et prendre des décisions inédites pour eux, à un moment où leur expérience peut s’avérer insuffisante pour assumer leurs nouvelles responsabilités.

S’appuyant sur de nombreux exemples et une étude plus globale, les auteurs expliquent que les CEO peuvent tirer profit de l’appui d’un mentor professionnel.

Si le coach permet de développer des compétences managériales ciblées, prodigue du feed-back à un rythme défini à l’avance, le mentor, lui, met son expérience de CEO à la disposition de son mentoré.

Le mentor professionnel a exercé le même type de responsabilités, il a été confronté aux mêmes situations. Il va proposer au mentoré de nouveaux éclairages, partager ses réussites et décrypter les difficultés qu’il a pu rencontrer.

C’est le mentoré qui va donner le rythme et définir les sujets en fonction des situations qu’il vit et de ses besoins.

L’étude explique que ces mentors ont été CEO eux-mêmes, dans des sociétés sans lien avec celles des mentorés. Ils répondaient à trois besoins des CEO mentorés :

  • le besoin de trouver appui auprès d’un  mentor ayant une réelle expérience des situations vécues par le mentoré
  • le besoin de trouver auprès du mentor une vision large des problématiques et situations
  • le besoin de pouvoir échanger en toute confiance.

C’est tout l’apport d’un mentorat professionnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.